Comment gérer les conflits avec son enfant

Bonjour cher parent bienveillant!   Parfois (souvent?), on se retrouve face à son enfant comme un responsable des négociations face à un psychopathe enfermé avec une douzaine d’otages innocents. Il s’agit de ne pas faire de faux-pas sinon bam! Il fait tout exploser (lui, son parent, et toutes les règles conscientes et inconscientes qu’il s’était…Continue reading Comment gérer les conflits avec son enfant

La honte… j’ai crié sur mes enfants

Aujourd’hui, mon article est très personnel. J’ai vraiment hésité à l’écrire, parce que j’avais honte. Mais je pense que je vous dois, à vous, mes fidèles lectrices (et rares, trop rares) lecteurs, la vérité. Je suis peut-être engagée dans la bienveillance depuis plusieurs mois maintenant, et je connais énormément de choses sur le sujet, que…Continue reading La honte… j’ai crié sur mes enfants

Dis pardon !

Ceci est un article rédigé dans le cadre d’un carnaval d’articles sur le thème du pardon, organisé par Pascale du blog http://azendream.fr. Pour en savoir plus: https://azendream.fr/pardon-te-demande-pardon-sil-te-plait/.   Quand mon aîné a été en âge de parler, j’ai commencé à lui inculquer la notion de pardon… comme on me l’avait enseignée. C’est-à-dire, comme un mot à…Continue reading Dis pardon !

Mon défi pour 2017 : Extraire pour vous le meilleur des 26 meilleurs livres (selon moi) pour une parentalité bienveillante; et le mettre en pratique!

Pourquoi ce défi ? Bonjour, si vous jonglez tous les jours avec un job, un conjoint et quelques enfants, sans compter la maison, les activités, les devoirs, les rendez-vous de médecin, dentiste ou orthophoniste, les trajets à l’école et/ou à la crèche, les relations avec la  nounou; si en plus vous manquez de sommeil à…Continue reading Mon défi pour 2017 : Extraire pour vous le meilleur des 26 meilleurs livres (selon moi) pour une parentalité bienveillante; et le mettre en pratique!

Les 7 bonnes raisons de devenir un parent bienveillant

1. Pour arrêter les fessées et les gifles Quand un homme en frappe un autre, nous appelons ça « violence sociale », et nous la condamnons. photo par succo / Pixabay Quand un homme frappe sa femme, nous appelons ça « violence conjugale », et nous la condamnons. Mais bizarrement, quand nous donnons une fessée ou une gifle à…Continue reading Les 7 bonnes raisons de devenir un parent bienveillant