A propos

Bonjour !

Je n’ai pas choisi ce titre, « Moi, parent bienveillant », par hasard (non, ce n’est pas parce que je suis moi-même la « maman parfaite » de l’école et que vous n’avez qu’à suivre mon exemple).

Chacun des 3 mots a en effet pour moi une signification particulière que je souhaite partager avec vous ici :

  • moi : parce que je crois profondément que tout d’abord, dans une relation, le seul que je peux changer c’est moi. Ensuite, je suis persuadée que qui se situe, situe l’autre, c’est-à-dire que mon comportement, mes actions et bien sûr, mes mots, influencent le comportement, les actions et les mots de l’autre. Si vous en doutez, tentez un soir d’approcher votre amoureux(se) avec un sourire assuré, de lui poser la main délicatement sur le bras et de lui demander avec douceur : « préfères-tu t’occuper du bain ou du dîner ? », et notez la réponse que vous obtenez. Le lendemain, criez depuis la cuisine (ou la salle de bain) : « tu vas m’aider ou il faut que je me tape tout le boulot ?! », et ne venez pas vous plaindre si la réponse n’est pas à la hauteur de vos attentes !
  • parent : Bon, comme je suis une femme, je suis plus au fait de ce qui se trame dans la tête d’une maman; mais je n’oublie pas les papas, parce qu’être parent, c’est plus facile à deux, surtout si on est en phase dans le comportement, les actions et les mots. Ce blog est donc dédié à tous les bons parents d’enfants âgés de 0 à 8-10 ans, intelligents, « normaux », qui veulent le meilleur pour leurs enfants, et qui parfois pètent les plombs et s’entendent ou se voient faire des choses qu’ils s’étaient juré de ne jamais dire ou faire à leurs enfants : cris, humiliations verbales, fessées ou gifles. Après ces épisodes douloureux, ils s’en veulent et sont à la recherche de solutions pour enfin, savoir gérer les crises en minimisant le stress, les pleurs, les bouderies, les cris ou les coups (des deux côtés).
  • bienveillant : le titre aurait pu être « moi, parent non violent » ou « moi, parent girafe », pour faire référence à la Communication Non Violente (CNV), car c’est le concept qui sous-tend l’esprit de ce blog; mais je ne voulais pas utiliser un mot négatif ou qui n’aurait eu aucun sens pour ceux qui ne connaissent pas la CNV. Pour moi, la bienveillance est donc ce qui s’approche le plus de cet état d’esprit qui se veut compréhensif, sans jugement, orienté solution plutôt que sanction, qui vise à susciter un comportement plutôt qu’à l’imposer, qui invite à se recentrer sur ses besoins et ses sentiments.

L’idée de ce blog est donc de proposer des outils concrets pour :

  • limiter au maximum les pétages de plomb (si vous êtes parent et que JAMAIS, vous n’avez pété un plomb, chapeau, mais passez votre chemin, ce blog n’est pas pour vous);
  • réussir à créer une relation emplie de bienveillance et de coopération avec nos enfants, ces êtres si chers à nos yeux et avec qui il est pourtant si difficile, parfois, de rester compréhensif et indulgent;
  • ressentir plus de joie et de sérénité en compagnie de nos enfants;
  • accessoirement, montrer à notre mère (ou à notre chéri(e), ou à la « maman parfaite » de l’école, encore elle) que nous aussi, on assure comme parent !