Maman maman maman Maman MAMAAAAAAN

Bonjour cher parent bienveillant!

 

Nos enfants ont cette capacité à réclamer de l’attention en nous appelant en boucle (je n’ai jamais entendu la version « papa papa papa Papa PAPAAAA!!! » mais elle doit sûrement exister).

C’est aussi « maman, regarde! » (et il faut absolument regarder consciencieusement les 18 essais ratés pour ne pas louper LA fois où ce sera enfin réussi).

Ils aiment aussi nous solliciter pile…

– quand on est au téléphone

– quand on papote avec une autre maman à la sortie d’école

– quand on a un truc méga important à lire sur facebook

– quand on vient de se poser sur le canapé pour souffler un peu

– quand on a un truc important à dire à son chéri

 

C’est que le besoin d’attention fait partie des besoins fondamentaux de l’être humain: si je n’existe aux yeux de personne, est-ce que j’existe tout court? (vous avez 3h)

Or un enfant, dans une classe de 30 élève, ne reçoit pas beaucoup d’attention. Surtout s’il est du style plutôt sage et discret. Encore plus si dans sa classe, il y a un ou deux « terribles » qui « monopolisent » la maîtresse.

Alors quand il rentre à la maison le soir, il est en manque.

 

Donc, si le soir en rentrant de l’école, votre petit vous réclame un temps de jeu, ou veut vous raconter un moment de sa journée, ou vous montrer le beau coloriage qu’il a réalisé à la garderie, prenez le temps (et tant pis si le dîner est un peu en retard). S’il vous appelle en boucle alors que vous échangez avec une autre maman de l’école, interrompez votre discussion (l’autre maman comprendra) et donnez 100% de votre attention à votre enfant.

Même si c’est décousu.

Même si, à force d’attendre, il a oublié ce qu’il voulait vous dire (aidez-le à se souvenir… et la prochaine fois, n’attendez pas si longtemps).

Ce besoin d’attention n’est pas un caprice. C’est vital pour votre enfant.

 

Et si vous avez plusieurs enfants, et qu’ils se bagarrent pour avoir la parole, organisez des tours, de façon que chacun puisse parler sans être coupé, que chacun puisse bénéficier de 100% de votre attention pleine et entière, pendant quelques minutes.

Vous trouvez que c’est une perte de temps? Qu’il y a plus urgent? Que vous pourrez les écouter quand vous aurez fini votre to do list de la routine du soir, du genre quand ils seront au lit, juste avant le dernier bisou?

 

Selon moi, c’est un mauvais calcul.

Parce que ce besoin d’attention est si pressant chez l’enfant, qu’il va préférer une attention sur un mode négatif que pas d’attention du tout.

Ça veut dire que si ses tentatives de capter l’attention de son parent avec des choses positives (lui montrer son dessin ou sa construction, jouer avec lui, lui faire un câlin, lui raconter sa journée…) ne fonctionnent pas, il va exprimer son désarroi par un comportement qui a de grandes chances de ne pas convenir au parent.

Il est donc fort probable que le parent intervienne, pour le gronder, ce qui est une forme d’attention.

Au bout de quelques temps de ce scénario répété soir après soir, l’enfant ne cherche plus à obtenir l’attention par du positif, il va directement dans le négatif… et c’est de plus en plus compliqué pour le parent de donner de l’attention positive à son enfant dont le comportement est décidément vraiment désagréable.

Alors, pour éviter ce scénario catastrophe… Donnez de l’attention à votre enfant. Chaque fois qu’il en réclame, mais aussi spontanément. Intéressez-vous à ce qu’il fait, aux histoires qu’il se raconte… Et créez de beaux souvenirs complices.

 

Belle journée!

 

Caroline, la coach des parents bienveillants

https://moiparentbienveillant.com

 

PS: vous avez aimé cette p’tite histoire? Partagez-la! Vous pouvez aussi épingler l’image ci-dessous sur Pinterest pour la retrouver facilement. On vous a partagé cette p’tite histoire? Venez donc sur le blog (https://moiparentbienveillant.com), il y en a plein d’autres.

PPS: vous vous sentez vraiment démuni.e, vous voudriez être un meilleur parent pour votre enfant mais vous n’y arrivez pas (et c’est pas faute d’essayer!)? Et si on en parlait? Je suis coach EFT, spécialisée en parentalité bienveillante, et je peux probablement vous aider…

Nos enfants ont un besoin vital d'attention. Au point de faire des "bêtises" pour avoir notre attention, même sur un mode négatif. Alors c'est simple: donnons-leur l'attention qu'ils demandent!
Nos enfants ont un besoin vital d’attention. Au point de faire des « bêtises » pour avoir notre attention, même sur un mode négatif. Alors c’est simple: donnons-leur l’attention qu’ils demandent!
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.