La rencontre

Cet article est rédigé dans le cadre d’un carnaval d’articles proposé par la blogueuse Virginie Le Cercle du blog Moi et les Autres, sur le thème de la rencontre (cliquer pour en savoir plus et lire les autres articles proposés par les autres blogueurs).

 

L’autre jour j’ai rencontré une femme qui vivait depuis longtemps avec l’espoir de devenir maman.

Son désir était désespéré car vraisemblablement sa prochaine FIV serait la dernière.

Je me souviens lui avoir demandé ce qu’elle attendait de cet enfant, ce qui la poussait à s’obstiner encore malgré les difficultés, les faux espoirs, l’âge avançant, les ruptures amoureuses d’avec ces compagnons qui n’avaient pas le même rêve d’enfant.

Et sa réponse m’a laissée sans voix: « une rencontre ».

Une rencontre… pour moi ça évoquait plutôt la découverte d’un être adulte, un échange verbal, éventuellement un partage d’émotions, mais avec un nouveau-né? Est-ce qu’on « rencontre » un nouveau-né?

 

Et tout à coup je me suis souvenue.

Ce regard un peu myope mais profond comme un lac de montagne sous un ciel plombé, qui peinait à percer sous des paupières que je sentais lourdes, lourdes… et qui cherchait le mien, comme pour me dire: « maman, c’est moi ».

lac

photo asmuSe/Pixabay

Ce petit corps qui ne se tenait pas encore, cloué par la gravité qu’il venait de découvrir, mais qui se tournait vers moi et rampait jusqu’à mon sein.

Ces narines qui emplissaient pour la première fois ses poumons de mon odeur, repère familier dans ce monde inconnu.

Ces petits doigts qui s’agrippaient aux miens, réflexe involontaire mais archaïque…

main de bebe

photo AERC/Pixabay

Cachée dans ces 3 kilos trop petits pour ses premiers pyjamas, une personne que je ne connaissais pas encore était venue à ma rencontre, pour m’apprendre l’exigeant métier de maman.

Cette personne avait fait le pari que je saurais lui enseigner ce que je savais de la vie, sans trop lui transmettre mes casseroles éducatives.

Mon fils était minuscule, mais il était déjà tout entier lui-même.

Mon invité en construction

Mon fils a grandi, heure après heure, jour après jour. Chaque étape, chaque avancée, chaque retrouvailles après quelques temps loin de lui et je le découvrais plus compétent, différent, toujours lui-même.

Cette rencontre n’allait pas sans heurts. Plusieurs fois, surtout après la naissance du cadet, puis du benjamin, j’ai été une maman beaucoup moins que parfaite, fatiguée, coléreuse, frustrée, déprimée de « ne pas savoir faire ».

Et au fil du temps, mes fils, chacun à sa façon, avec ses mots, ses actions, ses rires et ses pleurs, m’ont conduite vers une rencontre que je ne soupçonnais pas.

Une rencontre avec moi-même.

Je suis née, une personne à part entière, arrivée sur terre par hasard ou pour une bonne raison (personne ne le saura jamais mais je trouve inspirant de me dire que j’ai une bonne raison d’être dans ce monde). Puis j’ai grandi, et l’école, la société, la vie, quoi… m’ont menée jusqu’à ce jour où mes enfants ont réveillé mon enfant intérieur.

Cette rencontre avec mon enfant intérieur m’a conduite à changer de voie, peut-être à retrouver ma voix, celle de l’écriture.

Aujourd’hui, j’écris. J’ai choisi d’œuvrer pour donner aux parents des clés de compréhension et des outils pour cesser d’égratigner involontairement l’âme de leurs enfants. Pour que ces derniers grandissent en étant simplement eux-mêmes, pour qu’ils puissent développer leur plein potentiel au lieu d’attendre des décennies, et d’avoir eux-mêmes des enfants, pour cela.

Pour que ces enfants deviennent des adultes qui ont confiance en eux et en leurs intuitions, et qu’ils osent vivre vraiment et pas à demi.

Et pour que ces enfants, dans 20 ou 30 ans, soient des parents attentifs et bienveillants…

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le! Vous pouvez aussi épingler l’image ci-dessous sur Pinterest, pour retrouver cet article facilement:

Cet article, rédigé dans le cadre d'un évènement inter-blogueurs, dévoile comment la rencontre avec un nouveau-né a changé ma vie...
Cet article, rédigé dans le cadre d’un évènement inter-blogueurs, dévoile comment la rencontre avec un nouveau-né a changé ma vie…

Nouveau ici? Recevez mon guide gratuit en vous inscrivant ci-dessous:

Inscrivez-vous et recevez GRATUITEMENT le guide "5 outils BIENVEILLANTS pour GÉRER et LIMITER les crises avec ses enfants"!

En validant ce formulaire, vous acceptez de recevoir les "p'tites histoires", des emails quotidiens sur la vraie vie des parents bienveillants mais-z-un-peu-fatigués, avec des conseils pour aller mieux, et des liens vers mes contenus gratuits et payants (no stress, vous pouvez vous désinscrire à tout moment).

Moi aussi je déteste recevoir des spams. Vos données sont en sécurité avec moi. Pour plus d'informations consulter les mentions légales du site.

2 commentaires sur “La rencontre

  1. Merci Caroline de m’avoir propulsé des années en arrière à la naissance mon fils.
    Tout enfant qui voit le jour est une rencontre programmée par l’univers.
    Que dire de plus ? Tu as tout dis dans ce merveilleux condensé.
    Etre parent, c’est avoir un sens inné de la rencontre (c’est un peu un raccourci)… Es-tu d’accord avec ce principe de base ?

    1. Merci beaucoup Hélène pour ce commentaire! Je dirais que pour aider son enfant à réaliser son plein potentiel, il faut éviter de l’enfermer dans des cases ou dans nos propres espoirs pour lui. Cela suppose donc de faire son possible pour l’accueillir comme il vient, sans jugement, de chercher à le connaître, a le comprendre, à chaque instant de son évolution. En cela, on peut dire qu’on s’ouvre à le rencontrer, à chaque instant. On croit le connaître et déjà il nous dévoile une nouvelle facette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.