La compétence indispensable pour vos enfants

Si vous devez préserver une chose chez vos enfants, une compétence naturelle chez eux mais qu'ils ont tendance à perdre en grandissant, c'est bien celle-là...
Si vous devez préserver une chose chez vos enfants, une compétence naturelle chez eux mais qu’ils ont tendance à perdre en grandissant, c’est bien celle-là…

Bonjour cher parent bienveillant!

 

Quand nos enfants entrent à l’école, on espère qu’ils vont « réussir ». C’est-à-dire avoir de bonnes notes à l’école.

Enfin, surtout en maths et en français, hein, parce que des bonnes notes en dessin ou en musique, tout le monde s’en fiche (ça paie pas les factures).

 

Malheureusement, de ce fait-là on contribue à créer de futurs adultes complètement coupés de leur élan créateur.

Un enfant n’apprend pas pour avoir une bonne note mais pour le plaisir d’apprendre, et aussi parce que c’est vital pour lui d’apprendre.

 

Mais au bout de quelques années d’école, c’est fini. Il n’apprend plus que pour avoir une bonne note.

Et s’il n’arrive pas à avoir de bonnes notes malgré ses efforts… il finit par décrocher, et par cesser d’apprendre (le comble quand on sait qu’un cerveau humain est câblé pour apprendre à vitesse lumière de 0 à 6 ans, puis supersonique jusqu’à l’adolescence, et encore hyper rapide jusqu’autour de 25 ans, avant d’atteindre sa vitesse de croisière, plus mesurée, jusqu’à la mort).

 

Ce qui est navrant, c’est qu’apprendre, expérimenter de nouvelles choses, retrouver sa capacité à s’émerveiller, rend heureux.

C’est pour ça qu’une fois adultes, tant de gens se tournent vers le développement personnel, pour retrouver leur âme d’enfant, et se reconnecter à leur désir profond.

 

Pas les faux désirs, bien exacerbés par la pub à outrance dont on est baignés chaque instant, qui nous poussent à toujours plus consommer des choses.

Mais le vrai désir, celui qui nous fait vibrer, nous rend vivant, nous donne plus d’énergie qu’il ne nous en prend, où le temps s’évapore parce qu’on est 100% dans l’instant présent (sans forcer, naturellement).

 

Nos enfant ont plus besoin de ça que des maths. Ils ont plus besoin de jouer, d’expérimenter, d’apprendre pour le plaisir d’apprendre, que quoi que ce soit d’autre.

Parce que chemin faisant, ils resteront vivants. Capables de définir leurs limites et de les faire respecter, sans violence.

Ah, et ils seront… heureux!

 

Belle journée,

 

Caroline, la coach des parents bienveillants

https://moiparentbienveillant.com

 

PS: vous avez aimé cette p’tite histoire, partagez-la! Et si vous découvrez les p’tites histoires, venez donc faire un tour sur le blog! https://moiparentbienveillant.com

PPS: vous sentez que votre âme d’enfant s’est perdue quelque part, tandis que vous deveniez adulte? Et du coup vous vous sentez en permanence tendu.e, aigri.e, ou complètement démuni.e face à vos enfants? Et si vous veniez reconnecter votre âme d’enfant, pour plus de bonheur et de sérénité dans votre vie d’aujourd’hui? C’est possible avec l’EFT, cliquez ici pour en savoir plus!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.