Cessez de rouler sur la réserve

Bonjour cher parent bienveillant!

 

C’est un symptôme que je croise surtout chez les parents bienveillants.

Ils veulent tellement bien faire qu’ils s’épuisent.

Ils donnent le meilleur d’eux-mêmes à leur enfant, et même encore plus.

Ils lui offrent ce qu’ils n’ont pas reçu eux-mêmes.

 

Et ils souffrent.

Parce qu’ils ne reçoivent AUCUNE reconnaissance.

Ni de leur enfant (ben oui, pour leur enfant, le comportement de son parent est normal, puisqu’il l’expérimente depuis sa naissance; pas de quoi en faire un plat, donc).

Ni de leur conjoint (qui en général, aimerait bien que l’enfant passe au second plan).

Ni de la famille (plus prompte à critiquer les choix éducatifs qu’à les encenser), ni des amis (en vrai, ils s’en fichent de comment on éduque nos enfants, du moment que lesdits enfants ne sont pas trop bruyants et n’empêchent pas la conversation entre adultes).

 

Or le besoin de reconnaissance, c’est quand même un des besoins fondamentaux de l’être humain…

Et quand on s’obstine à ne pas satisfaire l’un de ses besoins, on se sent… fatigué, anxieux, déprimé, triste, angoissé, pas soutenu.

On finit par étouffer dans ce rôle où certes, on comble son besoin d’apporter le meilleur à son enfant, mais où ce besoin de reconnaissance est bafoué.

On étouffe aussi pour d’autres raisons (toujours des besoins bafoués): besoin de ressourcement, besoin de recevoir (pour changer), besoin de temps pour soi, besoin de temps de couple, besoin d’ordre, d’harmonie, de silence, de solitude, de coopération, de soutien…

 

Si vous sentez que vous étouffez dans votre vie de parent, prenez un moment pour écrire ce que vous ressentez (écrivez tout ce qui vous passe par la tête, sans censure). Puis listez au moins 10 activités que vous aimez faire, qui vous vident la tête, qui vous donnent de l’énergie, de la joie, qui vous font perdre la notion du temps.

Enfin, prenez votre agenda, et calez ces 10 activités dans le mois qui arrive. Faites du temps pour vous, donnez du temps à la joie dans votre vie.

 

Peut-être que cela signifie de laisser vos enfants à la garderie une heure de plus un soir, ou de les faire garder une journée.

Ne culpabilisez pas.

Vos enfants ont plus besoin d’un parent un peu moins présent mais régulièrement ressourcé, que d’un parent toujours là mais exsangue, au bout du rouleau, plus capable de donner quoi que ce soit (on ne peut donner que ce qu’on a, je ne cesse de le répéter).

 

Vos enfants comptent sur vous: cessez de rouler sur la réserve, allez faire le plein!

 

Belle journée,

 

Caroline, la coach EFT des parents bienveillants

https://moiparentbienveillant.com

 

PS: vous avez aimé cette p’tite histoire? Merci de la partager! Vous pouvez aussi épingler l’image ci-dessous sur Pinterest pour la retrouver facilement! On vous a partagé cette p’tite histoire? Venez donc faire un tour sur le blog (https://moiparentbienveillant.com), il y en a plein d’autres à découvrir.

PPS: Un bon moyen de se ressourcer, c’est de passer un bon moment avec des personnes positives et joyeuses, comme par exemple aux Ateliers du Parent Bienveillant! C’est en ligne, entre midi et deux, le vendredi… Venez voir ici pour en savoir plus!

PPPS: Vous habitez Lyon ou sa région? Vous avez des enfants? J’anime, pour les enfants à partir de 4 ans (et leurs parents) un atelier sur les émotions, ce mercredi 14 novembre, au Camion, à Oullins. Je serais ravie de vous y rencontrer « en vrai », alors cliquez ici pour vous inscrire!

Avec nos enfants, on se retrouve souvent à donner beaucoup. Tellement, que parfois, on atteint ses limites. On se sent vide, épuisé, à bout de forces. C'est le signe qu'il faut se ressourcer!
Avec nos enfants, on se retrouve souvent à donner beaucoup. Tellement, que parfois, on atteint ses limites. On se sent vide, épuisé, à bout de forces. C’est le signe qu’il faut se ressourcer!
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.